Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle

Sceau de Republique Gabonaise

Projet de développement des compétences et de l'employabilité (PRODECE)

Logo


Le Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation Technique et Professionnelle et de l'Insertion des jeunes, a présidé la cérémonie de lancement officiel, à Libreville le 14 juillet 2017, du Projet de Développement des Compétences et de l'Employabilité (PRODECE) à Libreville, d'un montant de plus de 57 milliards de francs CFA, financé à 100% par la Banque mondiale, en faveur des jeunes de 18 à 34 ans peu ou pas du tout scolarisés.


Prenaient part à ce lancement, le Ministre de l'agriculture Monsieur Yves Fernand MAMFOUMBI ainsi que son Ministre délégué Madame Patricia TAYE, Madame le Représentant Résident de la Mission de la Banque Mondiale, Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires au Développement.

Le Projet de Développement des Compétences et de l’employabilité (PRODECE) vise trois objectifs principaux: accroître l'offre de formation par la construction de deux nouveaux Centres destinés aux métiers des BTP et aux NTIC; la réhabilitation des Lycées Techniques et Centres de Formation et de développement des compétences dans les secteurs porteurs de croissance; améliorer l'Employabilité, l'insertion des jeunes et la promotion de l'entrepreneuriat, de renforcer les capacités institutionnelles et de gestion des administrations partie prenantes au projet.

Cette cérémonie avait également pour objectif d'informer et de sensibiliser tous les départements ministériels impliqués dans la mise œuvre du projet et les bénéficiaires finaux sur les objectifs et les résultats escomptés.


Dans son propos de circonstance, le Ministre Eloi NZONDO, a présidé la cérémonie  du lancement officiel  des activités du PRODECE, traduit ainsi: l'intérêt des plus hautes autorités pour la coopération avec les bailleurs de fonds.

Le Ministre a réitéré les remerciements à la Banque Mondiale pour son engagement constant aux côtés du Gabon, sur les questions liées au développement, notamment en matière de réduction de la pauvreté à travers les actions d’autonomisation des populations.

Pour rappelle, c'est en 2009, que le Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA a pris l'engagement de faire du Gabon, un pays émergent à l'horizon 2025.

En effet, le système de formation professionnelle et technique actuel ne répond plus aux exigences du moment en terme d'employabilité car  ne produisant que des diplômés qui ont du mal à s'insérer professionnellement, augmentant ainsi le phénomène du chômage. Il est donc impérieux de l'adapter aux normes internationales.

Enfin, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Emmanuel ISSOZE NGONDET, n'a de cesse de rappeler l'urgence d'accélérer le processus de mise en œuvre des mesures visant à lutter contre le chômage. D'où les attentes, entre autres, du gouvernement sur la réussite de la mise en œuvre de ce projet.

Publié le : 18 / 07 / 2017