Ministère du Travail, l’Emploi, de la Formation technique et professionnelle, et de l'Insertion des jeunes

Sceau de Republique Gabonaise

Signature des contrats d'apprentissage jeunesse (CAJ) pour 520 stagiaires par an avec 18 entreprises de la ZERP de Nkok

Logo

Signature des contrats d'apprentissage jeunesse (CAJ) pour 520 stagiaires par an avec 18 entreprises de la ZERP de Nkok

Le Vendredi 30 juin 2017, Monsieur Eloi NZONDO, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation Technique et Professionnelle et de l’Insertion des jeunes, le Fonds d'Aide à l'insertion et à la réinsertion professionnelles (FIR), représenté par son secrétaire exécutif, Monsieur Hans Landry IVALA ont signé dans le siège de la ZERP de Nkok, dix-huit contrat d'apprentissage jeunesse (CAJ) avec Monsieur Gabriel NTOUGOU, Administrateur Général de l’Autorité Administrative de la Zone Economique à Régime Privilégié de Nkok. Parmi les invités l'on a constaté la présence d'une forte délégation du Conseil national de la jeunesse.

La particularité de ces nouvelles signatures, réside qu’il s’agit de 18 nouvelles entreprises installées dans la ZERP qui vont désormais compter parmi les partenaires de choix sur les 59 entreprises en production et en construction dans la Zone Economique à Régime Privilégié de Nkok. C’est donc 520 jeunes stagiaires qui bénéficient des signatures de conventions par an sur 2 ans, soit 1040 stagiaires, issus essentiellement du secteur industriel forestier.

 

Ces signatures de Contrat d’apprentissage jeunesse, s’ajoutent à celle déjà signée en février 2017 pour 25 stagiaires, avec les Aciéries du Gabon, du Groupe Foberd, installées dans la ZERP. Car, au terme de la rencontre d'échanges entre les opérateurs économiques et le Fonds d’aide à l’Insertion et la Réinsertion professionnelles (FIR) tenue à Libreville le 02 novembre 2016, relative à la mise en œuvre de l'apprentissage, le Ministre Eloi NZONDO, avait formulé le vœu de voir d'avantage d'entreprises nouer des partenariats avec le Fonds d'aide à l'Insertion et à la Réinsertion professionnelles (FIR).

 

Cette convention vise l'amélioration de l'employabilité des jeunes en leur permettant d'acquérir une expérience professionnelle fruit de la signature par le Ministre Eloi NZONDO, le 2 novembre 2016, de l’Arrêté n° 0282/MTEFTPJI déterminant des dispositions spécifiques d’application du décret n°0100/PR/MTE du 17 février 2016 relatif à la mise en œuvre de l’apprentissage.

 

Pour le Ministre Eloi NZONDO, « les Conventions de Partenariat que l’Office National de l’Emploi (O.N.E) à travers le Fonds d’aide à l’Insertion et à la Réinsertion professionnelles (FIR), signe avec les entreprises ont pour finalité l’amélioration de l’employabilité des jeunes par des stages de pré-insertion, et d’insertion professionnelles. Dans ce processus, l’Etat s’engage simplement à garantir à l’employeur la flexibilité au niveau de l’emploi et l’accès à une main-d’œuvre qualifiée à moindre coût ».

 

Enfin, Eloi NZONDO, a également rappelé que « Ce dispositif, est né de la clairvoyance du Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA, dont le Contrat d’Apprentissage Jeunesse est le moteur, qui vise à favoriser l’accès à l’emploi au plus grand nombre, sans distinction de sexe, de rang social ou d’appartenance ethnique. C’est aussi la matérialisation du Programme « l’Egalité des Chances ».

 

Publié le : 14 / 07 / 2017